Editorial

Belle année liturgique

 

Ce Précurseur ouvre une nouvelle année liturgique avec l’entrée dans l’Avent.

Nous commençons par honorer la Vierge Marie avec la neuvaine à l’Immaculée Conception.

Grande fête Mariale pour préparer la venue du Sauveur.

Ce rendez-vous nous invite à nous poser la question : pourquoi passer par Marie pour aller à Jésus ? Ou encore : pourquoi faut-il plonger en Marie pour recevoir les eaux vives du Saint-Esprit ? « Nul n’aura Jésus-Christ pour frère qui n’aura voulu avoir Marie pour Mère » nous répond saint Augustin et « Point de dévotion pour Dieu sans affection de plaire à Notre-Dame » nous répond saint François de Sales.

A compter du 30 novembre jour de la fête de saint André nous commencerons la neuvaine de l’Immaculée Conception qui retentira après chaque messe en remplacement des prières léonines pour les messes basses.

Je vous invite à la faire également en famille si vous ne pouvez pas assister tous les jours à la Messe durant la neuvaine.

La neuvaine peut être l’occasion de faire un effort pour venir à la messe en semaine.

 

Le mercredi 7 décembre à 19h00 nous chanterons les Premières Vêpres Solennelles de l’Immaculée Conception avec le Salut du Saint Sacrement.

Nous n’avons pas l’habitude de chanter cet Office en paroisse, je vous invite tous à y venir et ainsi à ne rien perdre de cette grande fête qui doit apporter la Lumière dans vos foyers, dans vos maisons, dans vos chambres d’étudiants, dans vos collocations…

 

Le 8 décembre, Messe basse à 7h00 et Messe chantée à 18h45 (attention à l’heure). Après la Messe chaque paroisse est appelée à rejoindre la Procession qui commencera à partir de 20h00 aux Chartreux.

 

Cette grande fête nous invite à entrer dans ce temps de l’Avent avec joie, la maternité de Marie nous conduit à l’Incarnation du Rédempteur.

Comme les Rois mages, il faut apprendre à tout quitter pour nous mettre en chemin pour Adorer l’Enfant-Dieu.

Vivons cet abandon en Marie tout simplement en appelant Marie en tout, afin qu’elle nous apprenne à vivre « en elle » les évènements. L’important est de demeurer dans cette disponibilité filiale à la Mère de Dieu. Nous pouvons la prier avec saint François de Sales pour nous y aider.

« Ô bienheureuse Vierge Marie, digne Mère de Dieu et fidèle Dispensatrice de toutes grâces qu’Il veut nous distribuer en cette vie, je vous supplie, par l’amour de votre Fils, notre Sauveur Jésus-Christ, de m’obtenir de votre divin Époux, le Saint-Esprit, une lumière céleste et un bon conseil pour connaître ce que je dois faire et comment je dois me conduire. »

Voilà une prière qui nous aidera à purifier nos cœurs pour bien nous préparer à Noël.

 

Noël, nous allons l’anticiper le 10 décembre par la crèche vivante place saint Georges à Toulouse où les chorales de différentes paroisses viendront chanter les cantiques de Noël.

C’est un beau moment qui nous prépare à la grande fête de Noël que nous vivrons en paroisse.

A Saint Jean-Baptiste c’est chaque année un pari et une source de stress pour le curé car beaucoup de familles quittent la région à l’occasion des fêtes et il nous faut néanmoins assurer une veillée et une Messe qui soient dignes de cet Évènement.

Concrètement il nous faut des choristes et des enfants de chœurs en nombre suffisant. Je remercie tous ceux qui permettent que chaque année cela soit possible car j’ai bien conscience que le choix de la paroisse sur d’autres options peut demander un effort.

 

Bon Avent et bonne fête de l’Immaculée Conception.

 

Chanoine Thibaut de Ternay