Editorial

Billet spirituel sur le Précieux Sang de Notre-Seigneur

 

L’Église célèbre la fête du Précieux Sang le 1er Juillet. C’est aussi ce 1er juillet que 8 de nos diacres seront ordonnés prêtres pour l’éternité dans notre belle église saint Michel et saint Gaëtan. Les abbés Maximilien VUYLSTEKE, Christian JUNEAU, Nicholas PHILLIPS, Francisco PALOMAR ANDRES, Davis LE, Bryan SILVEY, Godefroy DUCRET, Julien AUMONT. Prions pour ces futurs chanoines. Un des huit, l’abbé Vuylsteke viendra célébrer une de ses premières messes à Toulouse au mois d’Août : les 8 et 15 ! A cette occasion le jeune Chanoine pourra vous donner sa bénédiction en vous imposant les mains et en vous remettant son image d’ordination. A cette tradition de célébrer des premières messes la première année sacerdotale et de donner sa bénédiction est attachée une indulgence plénière que nous pouvons gagner pour nous même ou offrir pour les âmes du purgatoire aux conditions requises par l’Église. C’est aussi avec action de grâce que je célèbrerai ce jour mes 23 ans d’ordination sacerdotale uni avec celui qui m’a ordonné prêtre, feu Son Excellence Mgr Laise, Évêque de San Luis en Argentine et les nouveaux ordonnés.

La fête du Précieux Sang fut instituée pour l’Église universelle le 1er juillet par le Pape Pie IX en 1849 en action de grâce pour avoir pu rentrer à Rome après une période de révolution en Italie.

Remarquons qu’on ne cessait, dans l’Ancien Testament, de parler de sang répandu, comme un symbole d’une valeur extrême : C’est le sang d’Abel le juste qui fait crier la terre et obtient l’intervention de Dieu. C’est le sang que l’on devait mettre sur sa porte et qui protégeait de l’ange exterminateur dans la dernière plaie d’Egypte. C’est le sang que Moïse répandait pour sceller l’Alliance du peuple juif avec Dieu au mont Sinaï. Tout cela n’avait de force, nous dit saint Jean Chrysostome, que par l’annonce du Sang du Christ ! C’est bien ce Sang, qui coule du cœur transpercé de notre Sauveur, qui obtient le pardon de Dieu, qui protège de la mort éternelle et qui est le Sang de l’alliance nouvelle et éternelle avec Dieu ! Pas étonnant alors que saint Jean, dans sa grande vision de l’Apocalypse, nous montre les saints dans le Ciel en train de chanter : Vous nous avez rachetés, Seigneur, par votre Sang, de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation : et vous nous avez fait royaume pour notre Dieu.  (Introït de la Messe du précieux Sang)

À Bruges en Belgique se trouve dans la basilique du Saint-Sang une relique du Précieux Sang de Notre-Seigneur ramené par Léonius de Furnes, abbé et aumônier du compte de Flandre, Thierry d’Alsace depuis Jérusalem de retour d’une croisade en 1147 (relique du sang qui a coulé du côté transpercé du Seigneur au Golgotha).

 

Tout le mois de juillet est consacré à la dévotion du Précieux Sang.

 

Pratique : récitation des litanies du Précieux Sang et se confesser durant ce mois.

 

Chanoine Thibaut d’Aviau de Ternay