Chers Amis bienfaiteurs de la Maison Saint Thomas d’Aquin,

Les fêtes de Noël sonnent à nos oreilles les beaux chants que la liturgie nous offre en mettant notre âme dans la paix et la concorde. La liturgie de Noël nous permet de nous reposer des facéties du monde et de ses ténèbres en nous ouvrant grande la fenêtre de l’Espérance pour y faire triompher la Lumière qui vient nous visiter et que nous voulons donner au monde. Comme Saint Jean le Baptiste, soyons des témoins de la Lumière qui vient éclairer les hommes en étant messagers de l’Espérance.

Je voudrais remercier chacun d’entre vous pour tout ce que vous avez réalisé autour de ces fêtes pour que Notre-Seigneur Jésus-Christ soit adoré, honoré, respecté, servi soit par votre service auprès de notre communauté de Saint Jean-Baptiste ou de vos paroisses respectives, soit auprès de vos familles, soit dans le secret de votre cœur.

Ces fêtes de Noël, nous les vivons dans le mystère de l’Incarnation. L’Enfant-Dieu est né en hiver, peu importe le jour exact, il faisait froid et il dut être content d’avoir le souffle du bœuf et de l’âne pour se chauffer un  peu.

Vous le savez vous-même, pour en faire l’expérience, nos maisons n’ont pas l’âne et le bœuf pour les chauffer mais il faut passer par des convecteurs électriques, du bois, du fioul ou du gaz ou d’autres sources de chaleur  qui selon la taille de la maison représente un budget toujours important.

Notre Maison religieuse, sous le vocable de Saint Thomas d’Aquin, ne fait pas exception à la règle. Elle a choisit le gaz de ville pour chasser l’humidité, entretenir ses murs et apporter un peu de chaleur à ses habitants et à ses hôtes de passage.

Cette Maison pour notre communauté est importante car elle nous permet d’apporter une assise à l’apostolat local au service de vos âmes qui à travers la vie sacramentelle et de la pratique des sacramentaux peuvent se diriger vers le triomphe de l’Espérance qui est la vie du Ciel où la vision béatifique sera notre nourriture et notre source de chaleur.

Mais nous ne sommes pas encore au ciel et pour vous aider à rester les pieds sur terre, je souhaiterais vous associer à un projet.

Le projet « chaleur de la Maison Saint Thomas d’Aquin ». En quoi consiste t-il ? C’est simple, vous dites la prière de l’Angélus le matin, le midi et le soir en demandant au Saint-Esprit que les fruits de la Visitation touche le cœur de l’homme et lui fasse connaître ou mieux aimer Jésus. Ensuite si vous le désirez bien vous faites un don qui peut être déductible de vos impôts pour une journée de chauffage ou plus. Une journée de chauffage pour la Maison St Th. d’Aquin représente 23,5€ soit 7,99€ après déduction d’impôt ; deux jours 47€ soit 15,98€ après déduction d’impôt, une semaine 164,5€ soit 55,93€ après déduction d’impôt selon les conditions requises.

Si vous ne pouvez pas participer à ce projet, votre prière de  l’Angélus à nos intentions sera toujours très appréciée.

Merci pour votre générosité !

En cette nouvelle année 2017 je vous adresse mes meilleurs vœux, que l’Enfant-Dieu vous bénisse et vous comble de grâces et de joies.

Chanoine Thibaut d’Aviau de Ternay, ICRSP

 

PS : Chèque à l’Ordre de ICRSP Province, à envoyer à Maison Saint Thomas d’Aquin, 2 Rue Agathoise, 31000 Toulouse.

 

Prière de l’Angélus :

L’Ange du Seigneur porta l’annonce à Marie
Et elle conçut du Saint-Esprit.
Je vous salue Marie…
Voici la servante du Seigneur
Qu’il me soit fait selon sa parole.
Je vous salue Marie…
El le Verbe c’est fait chair.
Et Il a habité parmi nous.
Je vous salue Marie…
Priez pour nous Sainte Mère de Dieu,
Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre-Seigneur-Jésus-Christ.

Prions : Répandez, Seigneur, votre grâce en nos âmes, afin qu’ayant connu, par la voix de l’Ange, l’incarnation du Christ Votre Fils, nous parvenions par Sa passion et par Sa croix jusqu’à la gloire de Sa résurrection. Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.