Saint Joseph, Artisan

 

Chers Amis, 

Nous voici arrivés au joli mois de Mai, le printemps a fait sortir ses fleurs, les parfums s’en dégagent, l’Espérance de la nature chante les merveilles du Créateur.

Qu’il est beau ce mois de Mai qui tout naturellement est dédié à la Vierge Marie. Il commence par cette délicate attention que l’Église a toujours le souci d’avoir. Ce mois de Mai dédié à la Vierge Marie commence par honorer Saint Joseph, St Patron des artisans.

Dans le plan de Dieu que serait Marie sans St Joseph, que serait Jésus sans St Joseph ? Dieu dans l’incarnation du Fils par le truchement de l’Esprit-Saint a choisi non une simple mère porteuse, non une mère sans mari, mais un couple authentique, aimant et attachant.

Saint Joseph, c’est la figure du Père qui assure par le travail le pain quotidien. Saint Joseph, c’est le Père qui assure la transmission à son enfant.

Nous n’avons pas de détails sur le rituel de la transmission entre St Joseph et Jésus mais nous savons qu’il lui apprît à travailler le bois et c’est par le bois, le bois de la Croix que Jésus remplit sa Mission, celle qui nous a mérité notre Rédemption.

Ici, je voudrai m’adresser à chaque père de famille en posant cette question : Que transmettez-vous à vos enfants pour qu’ils puissent remplir leur mission d’Homme ?

Le rôle de la mère de famille que nous pouvons voir à l’exemple de Marie est faite d’amour, de bonne inquiétude, de patience, de mille sacrifices, de mille renoncements… Dans toutes ces attitudes de Marie, Joseph sera toujours présent par sa grande délicatesse envers sa femme, un amour sans faille presque gauche parfois parce qu’il est ému, parce qu’il est humble, parce qu’il a conscience que Marie est la mère de Jésus, parce qu’il est le père putatif de Jésus, parce que sa mission loin de l’enorgueillir le comble d’émotion sans jamais faillir à la virilité qu’il lui échoit de par sa nature.

Saint Joseph a conscience d’élever Jésus, Fils de Dieu, il a conscience qu’il lui revient comme père de lui transmettre la Mission qui fait de l’homme, un homme capable d’assumer une famille parce qu’il a réalisé auparavant ce pourquoi il est venu au monde grâce à la transmission de son père.

Jésus sait cela, il reçoit la mission de charpentier et il meurt en charpentier sur le bois de la croix. Il remplit sa mission par son Sacrifice Rédempteur qui nous mérite notre Rédemption en restaurant la nature blessée par le triomphe de Sa mission, c’est la Résurrection, c’est la Croix glorieuse. C’est par la Croix glorieuse que la vie sacramentelle, à commencer par le baptême, nous fait entrer dans la filiation de Dieu et fait de notre vie un don de Dieu. « Dieu est le Dieu du cœur humain » (Traité de l’Amour de Dieu, I, XV, St François de Sales).

Nous vous souhaitons une belle et sainte fête de Saint Joseph.

 

Chanoine d'Aviau de Ternay