Cardinal Journet - Entretiens sur l'incarnationEntretiens sur l'incarnation

Charles Journet

« Cette retraite sur l'Incarnation prêchée par le Cardinal Journet est tout ensemble un texte spirituel et une catéchèse nourrie d'une connaissance approfondie des Évangiles et de la grande théologie. Plusieurs raisons ont conduit au choix du sujet, le point central de notre foi. La plus profonde de ces raisons nous est livrée comme une confession : quand on a commencé à connaître Jésus et à l'aimer, on ne peut plus guère parler d'autre chose que de Lui, de Celui qu'on retrouve à tous les tournants de la vie. Ces pages de méditation nous aident à parcourir, l'Évangile grand ouvert, les étapes de la vie de Jésus et nous introduisent véritablement à l'intérieur du mystère : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme. Elles sont particulièrement riches de formulations heureuses qui traduisent une singulière familiarité avec l'Évangile de Jésus. »
Georges Cottier, op (quatrième de couverture)

Quand les catholiques étaient hors la loi

De Jean Sévilla

De 1901 à 1904, 30000 moines ou soeurs furent contraints à l'exil, 14000 écoles catholiques fermées et les officiers pratiquants, privés d'avancement.

La séparation des Eglises et de l'Etat n'a pas apaisé les querelles, elle les a mises sous un éteignoir laïc. Réflexe si ancré chez les Français qu'il resurgit aujourd'hui.

Mais alors que l'irruption de l'islam a relancé le débat sur la laïcité, de nouvelles questions se posent. Croit-on faciliter l'intégration des musulmans en niant le fait religieux ?

Pour assurer la cohésion de notre société, ne vaudrait-il pas mieux nous interroger sur ce que nous avons fait de nos valeurs chrétiennes ?

Un livre a méditer absolument en cette époque du retour du laïcisme anticatholique en France.

Librairie Académique Perrin, 2006, 8,55 euros.

alt

Frère François

De Julien Green

Frère François naît à la fin du XIIe siècle, dans une Italie divisée par les guerres, entre les murs d'une petite cité moyenâgeuse, Assise. Il grandit quelques années avant la troisième croisade, à une époque qui, écrit Julien Green, hésite "entre heur et malheur", comme si elle "attendait la venue de quelqu'un". Il connaît l'oisiveté et les plaisirs des jeunes gens riches de son temps. Il rêve de connaître le monde, de devenir grand prince, chevalier. Mais Quelqu'un est caché, qui l'attend. Quelqu'un qui ne connaît ni armes, ni titres, ni orgueil : Dieu, sous la forme du Christ pauvre, qui fera de François le "poverello" d'Assise.

Ce livre, où les connaissances historiques ne font pas défaut, est écrit avec la maestria de l'écrivain et la passion du catholique Julien Green.

Edition du Seuil, 2012, 7,70 euros

 

 

alt

La puissance de la croix

Edith Stein

 Edith Stein, philosophe allemande assistante d'Edmund Husserl, le père de la phénoménologie, se convertit au catholicisme en 1922 à la lecture de la Vie de Thérèse d'Avila. Elle entre au Carmel en 1933. Juive, elle veut rester solidaire de ses frères et meurt martyre au camp d'Auschwitz en 1942. Mystique au sens le plus fort du terme, Edith Stein écrivit beaucoup à partir de sa conversion.

Cette anthologie nous donne les textes les plus saillants de son itinéraire et de sa spiritualité, toute centrée sur la participation à la Croix du Christ au service de l'humanité. Canonisée en octobre 1998, Edith Stein a été proclamée copatronne de l'Europe par Jean-Paul II, avec sainte Brigitte de Suède et sainte Catherine de Sienne.

Elle est fêtée le 9 août sous le nom de Soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix.

 Anthologie - 6e édition.

Editions Nouvelle Cité, 2007, 12,35 euros

 

alt

Les vertus dépoussiérées (par Saint François de Sales)

de Gilles Jeanguenin

La vertu ? Une quête superflue et dépassée ? Cette notion autrefois déterminante de la doctrine catholique semble être tombée en désuétude. Elle renvoie davantage à une morale poussiéreuse et rigide qu'à une voie d'épanouissement spirituel. En vérité, qu'est-ce que la vertu ? Est-elle toujours pertinente pour notre foi ? A la suite de saint François de Sales, le P. Jeanguenin nous invite à redécouvrir l'intelligence et la simplicité de ce trésor spirituel, "qui suppose la liberté et la développe en rendant possible une grande capacité d'initiative dans le bien". Une invitation à la mise en pratique des vertus et un mode d'emploi pour y parvenir.

(quatrième de couverture)

 

Livre très simple qui permettra, sans aucun doute, de progresser dans la vie spirituelle à l’école de Saint François de Sales, cité largement par l’auteur pour notre plus grand plaisir. Chn. T.G.

Editions de l’Emmanuel, 2012, 13,30 euros